fbpx
Téléphone

+41 22 870 94 94

Nos horaires

Lun-Ven. 8h-19h, Sam. 8h30-13h

Centre dentaire Chêne-Bourg - Greffe osseuse

Opérations de chirurgie dentaire les plus pratiquées

Greffe et Régénération osseuse

Dans certains cas, il n’est pas possible de procéder directement au placement d’un implant dentaire en raison d’une insuffisance osseuse.

Une greffe osseuse pré-implantaire (avant le placement de l’implant) ou per-implantaire (en même temps que le placement de l’implant) doit alors être réalisée.

Quand doit-on réaliser une greffe osseuse ?

Autour de l’implant dentaire (forme de vis), il doit y avoir suffisamment d’os pour qu’il soit solidement ancré dans la mâchoire. Il arrive malheureusement que l’os de la mâchoire soit insuffisant pour assurer la mise en place correct de l’implant.

C’est pourquoi, il est parfois nécessaire de procéder à une reconstruction osseuse en hauteur et/ou en épaisseur. Les solutions techniques applicables pour pallier au manque d’os sont différentes en fonction de la nature du manque (hauteur et/ou épaisseur) et de sa localisation dans la cavité buccale (mâchoire supérieure ou inférieure, secteur antérieur ou postérieur).

Lorsque l’insuffisance osseuse est importante, la procédure de reconstruction doit précéder le placement de l’implant. Un délai de 4 à 6 mois d’attente est alors nécessaire avant le placement de l’implant.

Lorsque l’insuffisance osseuse est modérée, la reconstruction et le placement de l’implant peuvent être réalisés en même temps.

Y’a-t-il une alternative aux greffes osseuses ?

Dans certains cas, des implants très courts et/ou très étroits peuvent être utilisés pour éviter les greffes osseuses. Des avancées technologiques récentes ont permis la conception d’implants de petites dimensions à la fois fiables et solides : il existe désormais des implants ultra-courts (4 mm de long) et ultra-fins (3 mm de diamètre).

Élévation du plancher sinusal

Le sinus est une cavité creuse située au-dessus des prémolaires et des molaires maxillaires. Lorsque les dents situées dans ce secteur ne sont plus présentes, il est possible que l’on ne dispose pas de suffisamment de hauteur osseuse pour poser des implants en raison de la présence du sinus. Il est alors nécessaire de procéder à une élévation du plancher sinusal, l’intervention est aussi dénommée sinus-lift.

Le principe de l’intervention repose sur l’élévation de la membrane sinusienne (fine muqueuse tapissant le sinus) afin de gagner de la hauteur osseuse permettant ensuite la mise en place d’un implant.

Il existe deux méthodes d’élévation du plancher sinusal en fonction du besoin de hauteur osseuse :

  • Accès latéral : besoin osseux supérieur à 4 mm
  • Accès vertical : besoin osseux inférieur à 4mm